PAROLES

Sans Toit

Sous la pluie glacée de l’hiver
elle tend sa main vers les passants.
Cruel jeu pervers
d’un système décadent.

Son petit corps frêle et transit
grelotte sous son manteau trempé.
Fantôme de l’oubli !
Qu’on n’ose plus regarder.

Refrain
Sans toit, j’ai froid                          
Sens-tu venir les jours meilleurs ?

Son regard traverse le sol de honte
comme si la faute était sienne.
Elle surmonte
debout quoiqu’il advienne

au refrain

Sous la pluie glacée de l’hiver
elle tend sa main vers les passants.
Cruel jeu perversd’un système décadent.

au Refrain

Sous la pluie glacée de l’hiver 
Fantôme de l’oubli !

Retour

© 2017 par Lou Kalena