PAROLES

Madame la clown    
  

Elle farde ses paupières,

du jaune, du bleu, du vert.

Elle réajuste son nez rouge,

s’assure que plus rien ne bouge               

chapeau, chaussures et débardeur.

Au creux du ventre : le traque, la peur !

Madame la clown !

 

Elle est là comme chaque matin,

prend son courage à deux mains,

pousse la porte de la chambre,

salue mademoiselle Ambre,

Puis elle enchaîne gags et délires

pour le plaisir de la faire rire.

Madame la clown !

 

Refrain

Elle respire le bonheur,

mais moi je sais qu’au fond de son coeur

Je n’y vois rien.

Elle fait rire avec ses pleurs

qu’elle garde serrés à l’intérieur

je le sens bien.

 

Puis elle s’éclipse doucement

dans l’escalier qu’elle descend

démaquillée, valise au poing.

Elle reviendra demain 

pour faire sourire le visage pâle 

de cette enfant de l’hôpital

Madame la clown !

 

Dix ans qu’elle est bénévole,

depuis que sa propre enfant vole

là haut tout près des nuages

Elle fait mine de tourner la page.

Et pour éviter les dérives

elle a choisi cette offensive

Madame la clown !

Au refrain

 

Un matin elle entrera

et l’infirmière lui dira :

houhouhou !

Petite Ambre n’est plus là

mais qu’est-ce qu’elle a rit aux éclats !

Merci, Madame la clown !

Merci, Madame la clown !

Retour

© 2017 par Lou Kalena